mise à jour le 1/1/1970.



  Quelques faits à connaître sur les RODRIGUES-HENRIQUES




Comment ce nom se prononce-t-il?

Ce nom est clairement d'origine portugaise. Donc, à l'origine, il se prononçait en faisant sonner les S. Il aurait dû alors être retranscrit en français soit comme Rodriguès-Henriquès soit comme Rodriguesse-Henriquesse.

Dans la famille de notre webmestre, il était habituel de proncer ce nom à la française, sans faire sonner les S. Cela donne quelque chose comme Rodrig-Henriq.
....
D'autres prononcent un des deux S mais pas l'autre. Cela donne quelque chose comme Rodrig-Henriquesse. C'est, semble-t-il, la prononciation adoptée dans la famille de Guy RODRIGUES HENRIQUES, la seule branche de la descendance où ce nom est encore porté. On remarquera que traditionnellement, dans sa famille, ce nom s'écrit SANS trait d'union.

Ce qu'il faut savoir sur les Juifs de Bordeaux

Il n'y avait théoriquement plus de Juifs en France après leur expulsion en 1394. Cependant, des "nouveaux chrétiens", venus d'Espagne et du Portugal, s'installent à Bordeaux dès le début du XVIème siècle. Ils obtiennent en 1550 des Lettres Patentes qui leur assurent la protection royale, en raison de leur importance économique. Ce n'est qu'au terme d'un long processus que ces nouveaux chrétiens, désignés sous le terme ambigu de "nation portugaise" sont reconnus ou au moins tolérés comme juifs. A Bordeaux, c'est entre 1690 et 1700 qu'ils cessent de faire baptiser leurs enfants et vers 1711 leurs mariages ne sont plus bénis par l'Eglise. Grâce à leurs réseaux familiaux internationaux, ils jouent un rôle non négligeable dans le commerce bordelais, la banque, négoce de vins et de produits coloniaux, assurances maritimes...

Une des études les plus détaillées de ces familles est due à Jean CAVIGNAC qui a publié en 1987 un Dictionnaire du Judaïsme Bordelais aux XVIIIème et XIXème siècles. On y trouve aux pages 190 et 191 les arbres généalogiques de deux familles RODRIGUES-HENRIQUES, issues l'une d'Abraham, l'autre d'Isaac. Malheureusement, le travail de Cavignac a été interrompu par sa mort prématurée. De très nombreuses erreurs se sont glissées dans ces deux pages, ceci d'autant plus aisément que de nombreux cousins portent les mêmes prénoms.

Notre groupe de travail s'est efforcé, en repartant de documents d'archives, de retrouver les liens réels entre les deux branches de cette famille.

Abraham et Isaac RODRIGUES-HENRIQUES sont frères
C'est le premier problème qui se pose à nous. Si vous voulez savoir comment nous pensons l'avoir résolu, cliquez ici. Mais ce n'est pas simple !

Quelques célébrités parmi les descendants
Un bon nombre de descendants de la famille Rodrigues-Henriques ou des conjoints de ces descendants ont acquis une certaine célébrité dans des domaines très variés, artistiques, littéraires, scientifiques ou économiques. Pour les connaître un peu mieux cliquez ici.

Si vous voulez en savoir plus
Pour retrouver un membre de la descendance Rodrigues-Henriques, vous pouvez consulter ici le livret familial de la famille. Pour des raisons éthiques et légales à la fois, vous ne trouverez ici - en principe - que les noms de personnes décédées. Si par erreur, une personne encore vivante se trouve dans ce fichier, n'hésitez pas à nous le signaler, nous ne la mentionnerons plus.
Il est parfois plus facile de consulter un arbre ou une liste de descendance. Aussi vous en trouverez en cliquant ici , mais il vous faudra parfois zoomer ou vous déplacer de gauche à droite pour y voir plus clair.



Galerie de Portraits
Vous trouverez ici notre galerie de portraits. Elle n'est pas très ordonnée mais faites-y une promenade comme dans un musée.



Histoire de châteaux
Il est difficile de parler des descendants de la famille Rodrigues-Henriques, en particulier au XIXème siècle sans parler des châteaux qu'ils ont construits ou habités. Faisons ensemble une visite de ces châteaux



Les Rodrigues-Henriques ont un blason !
Oui, un des Rodrigues-Henriques s'est fait faire un blason, que vous trouverez ici et où figure l'Ordre de la Jarretière.. L'un des membres de notre groupe a essayé de trouver qui a eu l'idée d'un blason [cliquez ici] et d'expliquer pourquoi la présence de la Jarretière [cliquez ici].



Un grain de folie ?
Si vous en doutez, lisez la page qu'un des membres de notre groupe a consacrée à la clinique du Dr Blanche [cliquez ici]..






Conformément à la loi, nous ne pouvons pas rendre publiques les informations concernant des personnes encore vivantes. Ce site est donc divisé en deux parties, l'une publique, l'autre privée.